Le Requin embarque avec Virginie Hériot

Requin 124 - Rhapsodie - Photo V. Rustuel

La grande dame du yachting est à l’honneur le week-end prochain avec une compétition éponyme : la Classique Virginie Hériot. Et bien sûr, les Requin sont les bienvenus.

Cela fait 3 ans maintenant que la Belle plaisance a son rendez-vous en Manche, face au Havre, elle qui a l’habitude de s’exhiber en Méditerranée et en Atlantique. Cette année, les festivités, organisées par le Conservatoire Maritime du Havre et la Société des Régates du Havre, ont lieu sur deux jours. Du samedi 29 au dimanche 30 août, avec en préambule, des régates d’entraînement programmées dès le jeudi 27.

Plusieurs bateaux à l’honneur cette année : les voiliers auriques, les Aile et les Joli Morgan. Même si les autres auront droit aussi à toute l’attention des organisateurs et du public. Que ce soit les 6M JI, les 8M JI, les Dragon et les Requin.

Dans notre classe d’ailleurs, il y en a deux en particulier qui ne manquent jamais la Classique Virginie Hériot : Harvey (249) et Rhapsodie (124). Le premier, un Quéré de 1962 entièrement restauré après plus de dix ans passés à terre, est le régional de l’étape. Quant au second, un Pouvreau de 1950, il réside habituellement à Saint-Valéry-en-Caux, à quelques miles de là.

Si ces deux Requin font brillamment honneur à la Série, ce serait néanmoins un grand plaisir pour eux de voir d’autres congénères se joindre à eux. Et comme il n’est pas trop tard pour s’inscrire, et que la compétition a lieu un week-end, et que la météo promet d’être clémente, il y a tout lieu de mettre le bateau sur la remorque, direction la Normandie. De quoi clore la saison en beauté, et de pouvoir dire « j’y étais ! ».

Photo : Vincent Rustuel, photographe havrais – www.angelssea.fr

■ Le Requin Harvey – 249

[nggallery id=33]

Un commentaire

  1. Bonjour,

    merci pour ce message.

    Pour info, cette 3ème édition s’est très bien déroulée. Sportivement, le vent était au rendez-vous.

    Un petit regret, faute de bordés trop ouverts, Rhapsodie (Fra 124) n’a pu être mis à l’eau pour l’occasion. Harvey (Fra 249) a donc eu la lourde tache de représenter la série. Par malchance, il a déchiré son génois le samedi. Il a pu se rattraper le lendemain avec une voile de son confrère absent prêtée par Manuel Lavoine.

    Pour 2010, on espère un classement Requin spécifique ..?
    (Manuel retrouve la piste d’une unité sur St Valéry en Caux, qui ne demanderait qu’à naviguer…)

    @ bientôt
    Ronan

    PS : sur le plan culturel, nous avons également inauguré ce week-end l’exposition « Virginie Hériot, une femme et la mer ». A voir au Havre jusqu’au 8 novembre 2009.