France, le Renard, Peter Pan, La Bellone et Karina à la Semaine du Golfe

img_6818Pour cette septième édition, la Semaine du Golfe fut encore très agréable.
Après avoir été chercher La Bellone dans sa villégiature normande, nous sommes arrivés vendredi sur La Trinité afin de préparer nos Requin au mieux.

France
La Bellone s’est refait une jolie carène grâce aux bons soins de Jean-Lou toujours présent quand il s’agit de requiner.
Après une nuit pluvieuse au Crouesty ,nous avons embarqué mercredi matin pour une régate dans la baie de Quiberon…
et là, déception. Nous n’étions que cinq bateaux dans la classe des métriques : Deux Requin, La Bellone et Peter Pan, un dragon, un 5,50m et France, le superbe 12mJI du baron Bich, autant dire que les dés étaient pipés d’avance et cette régate peu stimulante.
Après une première manche et une attente trop longue avant la suivante, dans un froid glacial, les deux Requin ont décidé de rejoindre l’île aux Moines étape prévue pour cette flotte.
Le jeudi matin régate dans la baie pour une manche et retour vers le Bono.
Un troisième larron, Karina nous a rejoint sous un soleil bienvenu et un vent forcissant.Au port
Les trois bateaux ont fait une halte pique-nique dans la rivière d’Auray avant de faire une entrée musclée au Bono et quasi fracassante pour la Bellone qui a bien failli percer le mur de la digue.
Grosse frayeur pour les badauds mais comme chacun ne sait pas forcément, nos bateaux n’ont pas de moteur ainsi que pour jean-Lou qui voulait goûter la fraîcheur de l’eau.img_6836
Le départ de régate prévu pour le vendredi était à 6h30…..mais les lits douillets et le petit-déjeuner appétissant de nos hôtes nous ont retardés  et c’est vers 10h que nous avons rejoint nos chers bateaux.
En route vers le port de Vannes.
Soleil masqué et batifolage entre des îles superbes, dans une lumière d’aquarelliste, laissant Er Runig à babord, anse de Locmiquel, Larmor Baden, passage à contre-courant entre Berder et la Jument puis pique-nique dans l’anse de Penhap au nord de l’île aux Moines.
Passant au large du Logeo, l’île d’Ars à tribord, nous arrivons enfin devant la porte où s’accumulent petit à petit diverses embarcations
dont les skippers sont plus ou moins à l’aise.Le Renard
Une multitude de petits canots hollandais, thème de l’année, avec leurs dérives latérales nous ont offert un beau spectacle.
Puis la porte s’ouvre et chaque requin cherche sont « remorqueur ».
Denis, vaillamment, décide de remonter à la godille, ce qui lui permettra d’arriver dans les premiers à bon port.
Quant à Karina il sera remorqué par divers bateaux très sympathiques tandis que La Bellone devra prendre son mal en patience.
Le samedi matin remontée vers la sortie du Golfe puis La Trinité en à peine trois heures port à port par un vent frais de 16 à 20 noeuds et de belles rafales dans la marmite bouillonnante des couloirs entre les îles.La parade
Nous avons préféré éviter la grande parade trop dangereuse pour nos bateaux sans moteur.
Chaque soir des orchestres variés ont animé les différents ports d’accueil, entre autre le groupe « Doolin » toulousains irlandais de grand talent.
Nous souhaiterions vraiment vous inciter à participer à la prochaine édition en 2015.
Pour notre part nous serons présents pour la Belle Plaisance de Bénodet les 28, 29 et 30 juin prochains… A nous le vin blanc et les langoustines!!! (toutes les infos en cliquant ici)
Sylvie et Denis Jaegle

Retrouvez ici le calendrier des régates de cet été

5 commentaires

  1. Tanagra III on

    Bel article ! Ca donne envie de remettre la bête à l’eau.

  2. LE CALVEZ Jean Marie on

    Merci pour ces infos, nous avions hésité à venir…. surement la prochaine edition…mais nous serons présents nous aussi à Benodet apres avoir participé à La Tregor Classique à Trebeurden ou nous aimerions bien voir quelques requins. Cdt, JM LE CALVEZ, « Jonas »

  3. pecheur antoine on

    Avec roger,nous etions bastaqueurs sur FRANCE le jeudi, sur ORIOLE le vendredi et sur RUNA 4 LE Samedi . Et ben ça il faut pas le faire ! On a du mal a revenir dans la réalité ,bien qu’ on se caille pareil que dans un petit requin de merde !
    Mais on arrive toujours pas a fermer la bouche et on a toujours les yeux écarquillés ( 6 jours aprés !)
    On va se mettre au curling …
    Putain que c’etait bien …