5 jours sur Taol à Bénodet, épisode 3

[singlepic id=1407 w=580 float=left]

Episode 3, Samedi

Pour être sûrs de ne pas se tromper de rond cette fois-ci, nous sommes arrivés sur l’eau à 9h15 ce matin ! Soit 1h15 à l’avance… enfin bref, comme ça on a eu le temps de s’entraîner avec le spi et sur les virements.

Le matin, le temps est plutôt nuageux, froid, avec vent de force 3, mais heureusement… pas de pluie ! A 10h45, quand tout le monde est enfin prêt,  premier départ : ce sera un parcours côtier. Après un départ au près,  nous partons tous plein sud sous spi, direction l’île aux moutons, une toute petite île avec  seulement un phare et un arbre. Nous nous amarrons à une tone à l’abri pour pique-niquer.

Une fois prêts,  nous repartons, pour un nouveau parcours, sur le trajet du retour. Le vent ne faiblit pas, mais le ciel se découvre… on commence à avoir chaud sous les vestes de quart ! Pour terminer, un classique mais sympathique petit parcours banane, où, sur Taol, nous décrochons une 2ème place. Nous rentrons à terre en tirant des bords dans l’Odet. Après une douche, direction le dîner des équipages devant le port, où un groupe de jazz nous attend ! Demain c’est déjà le dernier jour et la remise des prix. On va tenter de passer devant Agathe au général !

Classement général samedi soir :

  • 1. Atalante (habitué des podiums),
  • 2. Jonas (l’outsider),
  • 3. Agathe (pour nous l’objectif à dépasser),
  • 4. Taol (enfin nous, quoi),
  • 5. Peter Pan (quelques places entre lui et nous ce serait pas mal, parce que là c’est chaud),
  • 6. La Bellone (qui a une excuse puisqu’avec un équipier en moins, c’est pas pareil !).

A noter quand même que les Requin forment la classe la plus représentée cette année à Bénodet avec 6 unités ! Il faudrait que ça le reste, avis aux amateurs !

[nggallery id =149]

2 commentaires

  1. Bravo à Taol, et aux autres… Requin…

    Bel article, sympa, vivant et qui donne envie d’ y aller!

    Mais où sont les photos d’aujourd’hui: l’ ile aux moutons, le pic nic, etc…

    Olive

  2. Aurélien on

    Ca arrive, ca arrive, mais c’est unpeu complique (question de temps et de forfait).
    Je compte publier un album photo de retour à Paris , demain si j’ai le temps.
    Aurélien