Le Toubib

Parmi ceux qui ont contribué à dynamiser le Requin en France, le Dr Dumont compte parmi les plus actifs. Membre éminent de l’AFPR, il est aujourd’hui disparu. Reste le souvenir ému de certains requinistes. Témoignage.

Après notre ami Guy Burban, c’est une figure importante de l’AFPR qui nous a quitté, Le Docteur Dumont est décédé le 19 septembre 1997, à l’âge de 87 ans.

Il anima avec force et dynamisme notre série pendant plus de 30 ans au poste de trésorier secrétaire général, relançant et encourageant sans cesse les propriétaires de Requin à rejoindre l’association et à participer aux régates et particulièrement au National.

C’était l’époque où la Marine, très active dans la série, envoyait pour le Championnat un EDIC charger les bateaux sur tout le littoral atlantique, et les déchargeait dans le port le plus proche. Le Docteur Dumont acceptait mal que l’on ne profite pas de tels avantages, et nous exhortait à venir. C’est comme cela que je me suis rendu à Brest en 77 et que depuis je n’ai plus manqué un seul National.

Nous avons longtemps navigué ensemble au Havre, dans les années 70, jusqu’à ce qu’il doive renoncer à la pratique de la voile au début des années 80 pour raisons de santé. C’est à lui que je dois le goût de la régate et la découverte du bonheur que l’on éprouve lorsque le bateau marche enfin à la perfection et que l’on se retrouve premier – ou dans les premiers – à la bouée.

Cela m’a tellement plu que j’ai voulu le faire découvrir aux autres. Le Docteur Dumont m’a certainement transmis une part de la passion qu’il a eu pour le Requin. Je tenais à lui rendre hommage, et à le remercier au nom de l’Association.

Il aurait été sûrement très heureux d’apprendre que son dernier Requin, Roger-Pol III, un Quéré de 1963, a été racheté par un jeune propriétaire qui est entrain de le rénover. Il naviguera prochainement en Bretagne.

Ph. Boisnard
(Ancien président de l’AFPR)

Les commentaires sont clos.