J.-P. Sauvage – Pieric II, duo gagnant du National

National 2009 - Les équipages

Les années se suivent et se ressemblent : la 59e édition du championnat de notre série, à Noirmoutier, s’est soldée par une nouvelle victoire du Rochelais et de son bateau, décidément imbattables.

Jean-Pierre Sauvage et ses acolytes, Michel Do Lhin et Gaspard Matheron, avaient évidemment le sourire lors de la remise des prix hier soir, plage des Dames, devant les locaux du CVBC, le club organisateur du National. Une nouvelle fois, ils étaient sacrés grands vainqueurs du National Requin comme ils l’avaient déjà été l’année dernière au même endroit. Et comme ils l’avaient été aussi en 2007, à la Baule…

La deuxième marche du podium est occupée quant à elle par Philippe Burban, propriétaire d’un autre Pieric, 6e du nom, requin 227. Tandis que sur la 3e marche figure  un équipage local, composé du président de l’association Philippe Petit-Jean, de son fils Sébastien, et de Didier Lorber.

Cette nouvelle édition du National aura rassemblé 22 bateaux, sur un plan d’eau marqué alternativement par la pétole, le passage d’orage et un vent atteignant entre 15 et 20 nœuds.

La nouvelle victoire de Pieric II (337) fait en tout cas de ce bateau une grande figure du National. Ce Requin compte désormais pas moins de 7 titres décrochés grâce au savoir-faire de son fidèle propriétaire. Et Jean-Pierre a beau nous expliquer dans le dernier bulletin comment bien régler ses voiles, il a bien une chose qu’il ne pourra partager : le sens marin.

National 2009 - Equipage vainqueur

Note : le classement du National 2009 sera publiée en intégralité sur ce même site dans les prochaines heures. En attendant, vous pouvez le consulter sur le site de la Fédération Française de Voile en cliquant ici.

Un commentaire

  1. Jean-Pierre Beunier on

    Encore un grand Bravo à Jean-Pierre et l’équipage

    Attention, avec le poids des ans, les coupes vont devenir de plus en plus lourdes….

    Je pense souvent à toi quand je navigue avec ta belle GV et je me mets à rêver du temps passé ou je pouvais régater… Rassures-toi ça ne m’empêche pas pour le plaisir de continuer à affiner mes réglages.

    Avec ma fraternité nautique