Regard photographique sur un Requin

Requin 485 - Taol

Les commentaires sont unanimes. Les lignes du Requin ne laissent pas indifférents. Beau, racé, il sait au final se montrer photogénique. Nouvelle démonstration avec Taol. Pour le simple plaisir des yeux…

Autant le préciser tout de suite pour étouffer dans l’œuf les jalousies naissantes, Taol est n’a rien de plus par rapport à ses congénères. C’est un Requin comme les autres, doté d’une belle marine bleue et d’un joli pont en teck.

Seulement, comme d’autres concurrents des Voiles classiques de la Trinité, il a été capturé cet été par l’objectif d’un photographe professionnel, Patrick Debétencourt. Le résultat est là :

[nggallery id=34]

Ces photos nous ont été transmises par le propriétaire de Taol, Ghislain Viellard. D’autres, comme lui, nous ont aussi transmis des clichés de leur Requin préféré. Ils en seront récompensés tout au long des prochaines semaines en intégrant le tableau d’honneur en cours de constitution.

Sachez par ailleurs que sera publié prochainement sur ce site un article spécial consacré à ces photographes qui ont saisi le Requin dans leur objectif. A suivre…

Rédigé par : S. Julienne

Un commentaire