Pieric II gagne les Voiles Classiques de La Trinité 2017

Retrouvez le compte-rendu jour par jour, photos à l’appui. A noter, le principal événement pour les Requin, l’arrivée dans la flotte de deux nouveaux bateaux : Rex à Pascal Civel et Cypris IV à Dominique Goirand.

1er jour : quatre manches de haut vol

La flotte des Voiles Classiques, deuxième étape du Challenge Métrique Arthus-Bertrand, et des 7M50 a pu savourer une journée de voile comme on ne peut en vivre que dans la baie de Quiberon. Après un départ sous un ciel nuageux et dans une dizaine de nœuds de vent, le soleil a percé et le vent est monté jusqu’à 20 nœuds en fin d’après-midi, de quoi satisfaire ces amoureux de la régate. Quatre manches courues pour les 12MJI, 8MJI, 6MJI, 5.5MJI et les Requin, trois pour les 7M50, le tout sous la houlette de Gilles Bricout et des bénévoles de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer.

Les places sont chères chez les Requin. Jean-Pierre Sauvage (Pieric II) et Patrick Prudhomme (Maya) sont à égalité de points après quatre manches.
Ils ont dit :
Jean-Pierre Sauvage, Pieric II : « C’était super, comme d’habitude à la Trinité-sur-Mer ! Les parcours sont super bien mouillés, même avec la bascule de vent juste avant le départ de la première manche, Gilles Bricout et son équipe ont toujours pris les bonnes décisions. Quatre manches, c’était un peu sportif pour notre série surtout que le vent est monté, mais c’était une très belle journée. Nous sommes premiers ex-æquo mais avec une sacrée épée de Damoclès au-dessus de la tête à cause d’un départ prématuré à la manche n°2. De toute façon, ce sera génial puisque c’est un ami qui va gagner. Je navigue avec Gaspard et Michel, mes équipiers depuis plusieurs dizaines d’années. Ce n’est pas tant pour la régate que nous faisons du Requin que pour être ensemble tous les trois mais nous tenons à dire bravo à la SNT !« .

2ème jour

Deuxième jour de course pour les Métriques, les Monotypes 7.50 et les Requin sous le soleil morbihannais. Une nouvelle fois les conditions ont été parfaites et le Comité de course a pu lancer trois manches pour chaque flotte dans un vent forcissant jusqu’à 15 nœuds en fin d’après-midi. Malgré tout, il y a peu de changements dans les classements.
Pieric II à Jean-Pierre Sauvage confirme aujourd’hui sa première place en Requin avec deux nouvelles victoires face à ses concurrents directs : Maya à Patrick Prudhomme et Taol à Ghislain Viellard. Même si le podium se dessine, les places ne sont pas encore jouées, les écarts de points étant assez réduits. La journée de dimanche se jouera sous haute pression mais toujours dans la convivialité, à l’image de cette série réputée pour son esprit fair-play.

Nous avons une pensée toute particulière pour notre ami Frédéric Brard, victime d’un démâtage malheureux à bord de son superbe Requin Karina, suite à l’abordage du 8MJI Blue Red. Le skipper de ce dernier M. de Poulpiquet, a par la suite fait preuve d’un beau fair-play lors de la remise des prix, en offrant à Frédéric la table de bouche conçue par Arthus Bertrand, qui lui avait été remise.

3ème jour : pas de vent, résultats croustillants !

Une fois n’est pas coutume, Gilles Bricout le président du Comité de Course des Voiles Classiques n’a pas trouvé le vent lors de cette dernière journée de régate à la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer. L’aperçu sur A a été envoyé à 10h, les courses ont donc été annulées pour la journée faute de conditions suffisantes pour lancer une dernière manche. Jean-Pierre Sauvage (Pieric II) aura tenu la tête de la flotte tout au long de la régate et remporte donc logiquement les Voiles Classiques dans la catégorie Requin. Patrick Prudhomme (Maya) et Ghislain Viellard (Taol) n’auront pas eu non plus l’opportunité d’inverser la tendance en leur faveur.

Les Voiles Classiques ont une nouvelle fois été un succès tant en mer qu’à terre. L’ambiance sportive et conviviale a permis à tous de profiter des conditions exceptionnelles qu’offrent la baie de Quiberon et l’organisation sans faille de la SNT.

Nous remercions Arthus Bertrand en la personne de Gil Piette, son PDG, pour la remise de superbes médailles aux participants, ainsi que les trois clubs organisateurs du Challenge métrique (YCO, SNT et CVBC).

Classement final du Challenge Pierre Le Roch :

Texte Célia Mas Delfault pour la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer, photos Véronique Planel, Pascale Mengus-Guittoneau